RICCARDO BENASSI
riccardo (dot)
benassi (dot)
office (at)
gmail (dot)
com

Phonemenology — European Gangsta Rap
Format: HD 1080i
Duration: 24’42”
Production: Creamcake x 3HD Festival + IIC Paris
Text, concept, camera: Riccardo Benassi
CGI: Meggy Tu
Soundtracks: Olyvetty, Sleazy Kid, Dj Soul Solgia, GNUSWVS, MS90


For his video installation, Riccardo Benassi invents a new genre of music called ‘European Gangsta Rap’. The Berlin based artist and writer deals with the manifestations of this branch of hip hop in Europe, where online video hosting sites like YouTube are easily accessible ways of distributing music and reaching a wider audience outside of an artist’s direct social and peer group circles.


Benassi rearranges 27 videos – one from each country of the EU – through sharp cuts, their original texts often promoting violent ideas and ideologies becoming nearly incomprehensible. Recalling elements of existing musical genres like footwork, Phonemenology — European Gangsta Rap, is also witness to the disappearance of its protagonists through Benassi’s editing process. All that is left visually are the mundane images of suburban architecture and social housing, homogeneous across most European cities. The cuts create a sort of extended postcard from these often forgotten urban areas with their own logic and rules.


An accompanying text by Benassi - with images of these areas from different cities around Europe melding into one - becomes a portrait of a unique, all-encompassing suburb; a apart of contemporary Europe that the artist says is “pervaded with a feeling of self-exclusion masked by the idea of belonging”.


European Gangsta Rap is a new chapter of Phonemenology, a video-installative project with which Riccardo Benassi is researching how the daily use of smartphones could affect the role of the human body as interface within a constructed environment (as much as the role of a subject as interface within a Democratic State).

Creamcake x 3hd Festival x “Heal the World” Exhibition


Avec son projet intitulé Phonemenology Riccardo Benassi enquête sur les effets de l’usage quotidien des smartphones sur le corps et son pouvoir d’interaction avec l’environnement, réécrivant ainsi l’essence de la phénoménologie et donc la notion d’empathie entre les êtres humains. Dans cette partie du projet – en réponse au Brexit et à la propagation d’un ressentiment général vis-à-vis de l’Union européenne et de son projet communautaire – Riccardo Benassi est allé à la recherche des aspects qui rapprochent et unissent les nations européennes, ainsi que les êtres humains qui en font partie. L’Artiste a trouvé un dénominateur commun plausible dans les banlieues de l’Europe, dans l’architecture sociale qui compose la constellation liminaire des grandes villes, et dans les sons de la communauté musicale que produit cette configuration urbaine.


Ce n’est pas un hasard si l’architecture des banlieues est fréquemment la scène naturelle des vidéos clips de musique Gangsta Rap diffusés en ligne, principalement par le biais deYouTube. Riccardo Benassi est intéressé en particulier par le paradoxe qui rend le Rap unique: c’est la forme la plus avancée de poésie contemporaine – car les paroles qu’il crée, bien que fictives, sont imprégnées de réalisme. À l’ère de la transparence, le concept de réalité semble un fait acquis, sous-estimé et considéré comme déficitaire par rapport aux potentiels de la réalité virtuelle, de la réalité parallèle, de la réalité augmentée, de la réalité technologiquement avancée.


Ce sont les composantes du film-essai qui en découle, dans lequel Riccardo Benassi a tressé différents types d’images numériques provenant de la réalité hors connexion et en ligne, unies par une narration textuelle: une histoire dans un style de science-fiction qui utilise le stratagème du futur pour décrire ce que cela signifie de vivre le présent.

Italian Cultural Institute Paris x Le Promesse dell'Arte